• Thèse de doctorat en Informatique de Marwen Jabloun

    Date soutenance: 
    10 Octobre 2015
    Membre: 
    Marwen Jabloun
    Résumé: 

    L’entreprise est un ensemble complexe d’éléments de production disposés de façon à l’accomplir. Parmi ces éléments, le système d’information (SI) est devenu indispensable à la pérennité de l’entreprise en contribuant à sa performance. Ainsi, tout appuie aux entreprises dans leurs démarches d’évolution requiert l’affrontement des problématiques liées aux changements tels que l’alignement des SI avec la stratégie de l’entreprise. Dans ce cadre, l’urbanisation des SI (USI) est présentée comme une démarche d’amélioration continue censée garantir le succès de changement en se basant sur une description multi perspective de l’entreprise. Cependant, l’échec répandu des projets de changement est dû généralement à la négligence de facteur humain et sociale face à la prépondérance de l’aspect technique et managériale. Toutefois, l’importance de l’acteur est bien confirmée dans plusieurs domaines tels que les théories de l’organisation notamment dans les théories basées sur les ressources et les compétences, l’ingénierie informatique avec ces différentes disciplines et la modélisation de l’entreprise qui englobe différents modèles souvent enrichies sémantiquement par des ontologies. De plus, cet intérêt vise essentiellement les compétences des acteurs qui représentent un potentiel vital nécessitant une bonne gestion par l’entreprise en accord avec les différentes recommandations des normes de qualité. Nous souhaitons dans ce cadre, approuver l’apport de la prise en compte de l’acteur dans un contexte évolutif supporté par l’USI. Nous nous sommes situés au niveau des phases en amont de changement pour contribuer à l’amélioration de la prise de décision via l’anticipation de l’impact de changement.
    Ainsi, nous avons proposé une nouvelle démarche d’urbanisation «USIA» pour offrir un guidage stratégique sur la base : 1) d’un méta modèle global d’acteur dont les composants sont présentés conformément aux niveaux d’abstraction de l’USI.2) d’un processus du support au changement (PSC) qui se base sur une anticipation de l’impact de changement grâce à une estimation des performances de l’acteur en fonction des compétences. Cette estimation nécessite une étude quantitative (i) qui se base sur une formule mathématique reliant la performance et la compétence ainsi que la définition d’ensemble de règles et d’indicateurs clés de performance. En plus une étude cognitive (ii) est couverte par la création de l’ontologie «OnEOC» pour garantir une interopérabilité sémantique de l’interprétation et la compréhension des indicateurs et des règles. Pour finir par l’exploitation des résultats produits (iii) en filtrant les meilleurs résultats en appliquant un algorithme d’affectation de ressource suivi d’une analyse des régressions pour identifier le degré de dépendance entre la performance de l’acteur et ces compétences. L’ensemble de ces travaux a été implémenté dans l’environnement «FSPC-OC» qui permet de simuler le PSC par l’orchestration d’une collection des services web exécutés en fonction des différents scénarios de changement définis dans le contexte de transport maritime.

    Titre: 
    "Modélisation des acteurs dans un contexte d’urbanisation des systèmes d’information"
    Directeur(s) et Encadrant(s) scientifique(s): 

    Henda Ben Ghezala (ENSI Tunis, Professeur)

    Membres du jury: 

    Bèchir El Ayeb (Faculté des Sciences Monastir, Professeur), Lotfi Ben Romdhane (ISITCom Sousse, Professeur), Imed Boughzala (Telecom Ecole de Management Paris, Professeur), Sonia Ayachi Ghannouchi (ISG Sousse, Maitre de conférences)

  • Thèse de doctorat en Informatique de Azza Harbaoui

    Date soutenance: 
    5 Juin 2015
    Membre: 
    Azza Harbaoui
    Résumé: 

    Depuis l'avènement du web, la RI a largement évolué. Une des conséquences de cette évolution, est que les méthodes classiques se sont retrouvées face à des documents de formats hétérogènes et de contenus riches. En effet, dans le cadre de la RI, la problématique posée est de doter un SRI de connaissances lui permettant d'être un intermédiaire entre l'utilisateur et l'information. Par ailleurs, l'utilisateur devient de plus en plus exigent, voire insatisfait quant aux résultats retournés. Il devient donc important, de proposer à l'utilisateur une information adaptée à ses besoins et à ses attentes. La sélection des documents pertinents se fait sur la base des données collectées sur l'utilisateur, représentée par son profil. La modélisation du profil utilisateur constitue la clé de tout processus de RI personnalisée dont l'objectif est de satisfaire l'utilisateur final en lui fournissant que les documents qui puissent l'intéresser.

    Le présent travail se situe à la croisée de ces différents aspects et couvre cette problématique. L'objectif était de proposer une nouvelle solution à cette problématique. A ce titre, une architecture faisant appel à une approche de personnalisation, a été proposée. Cette architecture est basée sur la modélisation multidimensionnelle du profil de l'utilisateur et sur la construction de communautés virtuelles. L'approche, traite deux volets, à savoir :
    -La modélisation du profil utilisateur et son intégration pour la construction des communautés virtuelles;
    -L’illustration de la collaboration des utilisateurs à travers la construction des réseaux d'influence, déduits à partir des communautés.L'approche a été expérimentée sur une collection de test de référence « Book Social Search »les expérimentations menées montrent une amélioration significative de la tâche de la RI

    Mots clés : recherche d'information, personnalisation, profil utilisateur, communautés virtuelles, ontologie, réseauxd'influence.

    Titre: 
    "Approche de recherche d’information personnalisée basée sur les réseaux d’influence"
    Directeur(s) et Encadrant(s) scientifique(s): 

    Pr Henda ben Ghezala (Université de la Manouba ENSI), Dr Sahbi Sidhom (Université de Lorraine Nancy France), Dr Malek Ghenima (ESC Tunis)

    Membres du jury: 

    Pr Rim Faiz (IHEC Carthage), Pr Lynda Tamine Lechani (IRIT Toulouse-France), Dr chiraz Latiri Chérif (ISAMM-Manouba, Maître de conférences), Dr Chiraz Zribi ben Othmane (Faculté des sciences de Bizerte, Maître de conférences)

  • Thèse de doctorat en Informatique de Manel Ben Sassi

    Date soutenance: 
    29 Avril 2015
    Membre: 
    Manel Ben Sassi
    Résumé: 

    Titre de la thèse : La réingénierie des scénarios d’apprentissage: une approche d’évaluation hybride basée sur les traces
    Discipline : Informatique

    Titre: 
    "La réingénierie des scénarios d’apprentissage: une approche d’évaluation hybride basée sur les traces"
  • Thèse de doctorat en Informatique de Ahmed Maalel

    Date soutenance: 
    30 Avril 2015
    Membre: 
    Ahmed Maalel
    Résumé: 

    Ces dernières années, de plus en plus d’entreprises et de secteurs industriels prennent conscience de l’importance accrue de la concurrence imposée par les avancées technologiques constatées dans tous les domaines et l’évolution continue des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Devant cette situation et pour maintenir leurs compétitivités, ces organisations ne peuvent s’échapper à l’adoption de ces technologies de plus en plus performantes en dépit du respect des contraintes et des exigences de la sécurité. Ceci, a donné naissance à de nombreux risques et a favorisé l’apparition de situations contradictoires avec le respect de la sécurité notamment dans le domaine des transports. Dans certaines situations, les échecs sont graves et coûteux, ils sont dus à des accidents causant des pertes humaines, surtout quand il s’agit d’un domaine à haut risque comme celui du transport ferroviaire. L’objectif de ce travail de thèse est de proposer une nouvelle approche basée sur l’intelligence artificielle pour prédire les accidents et aider à la prise de décision minimisant les risques. Dans cette approche d’Aide à la Décision (AD), un couplage entre le Raisonnement à Partir de Cas (RàPC) et les ontologies a été opéré pour permettre, en tenant compte de certains critères, d’assister un décideur (experts certifieurs, experts analystes, les constructeurs, etc.) à bien comprendre une situation risquée donnée et de lui proposer des solutions possibles. L’approche mise au point dans ce travail, baptisée ADAST (Aide à la Décision pour l’Amélioration de la Sécurité des Transports) est une approche générique d’aide à la décision pour l’amélioration de la sécurité et a été appliquée dans le domaine du transport ferroviaire. L’intérêt d’une telle approche réside non seulement au niveau de la capitalisation des connaissances vécues (issues du retour d’expérience), mais aussi, dans le fait de pouvoir en tirer profit pour dégager un savoir-faire susceptible d’aider et d’assister les experts du domaine dans leur tâche d’analyse et d’évaluation de la sécurité.

    Titre: 
    "Approche générique d’aide à la décision pour l’amélioration de la sécurité des transports"
    Directeur(s) et Encadrant(s) scientifique(s): 

    Henda Ben Ghézala (ENSI Tunis, Professeur) , Dr Lassad Mejri

    Membres du jury: 

    Khaled GHEDIRA (ISG Tunis, Professeur), Chihab HANNACHI (Univ. Toulouse 1 Capitole, Professeur), Sadok BOUAMAMA (ENSI Tunis, Maître de conférences), Narjès BELLAMINE (ISI Tunis, Maître de conférences), Henda BEN GHÉZALA (ENSI Tunis, Professeur)